Secteur public

image-governmentLes produits Wacom dans le secteur public

Dans le secteur public, deux facteurs principaux peuvent expliquer la volonté d’adopter la numérisation des processus : la nécessité d’intégrer la signature aux documents tels que les passeports d’une part, et les exigences imposées par l’archivage des documents et les applications des documents d’autre part. L’utilisation des tablettes et des écrans de signature Wacom permet de remplir, signer, traiter et archiver les formulaires électroniques bien plus efficacement. Prenons par exemple le cas d’une demande de passeport. L’application numérique enregistre le document scanné, utilise peu d’espace et permet de retrouver le document rapidement en cas de demande ultérieure. La signature manuscrite électronique fait partie intégrante de l’application du document tout comme le document lui-même, à savoir le passeport. Là encore, l’intégration électronique de la signature manuscrite facilite considérablement le traitement complet du processus. Le personnel peut accorder davantage de temps aux citoyens et les administrations réalisent des économies puisqu’il n’y a plus besoin de papier, d’imprimante ni d’encre. Autre argument, et non des moindres, l’espace réel requis pour le stockage des fichiers physiques s’en trouve considérablement réduit.

Profil biométrique inclus

Grâce aux tablettes et aux écrans de signature Wacom, il est possible de capturer des signatures manuscrites avec une résolution élevée. Ils peuvent également inclure les profils biométriques à intégrer dans les passeports et les cartes d’identité. C’est l’une des raisons pour lesquelles les tablettes de signature Wacom sont déjà utilisées dans les bureaux d’immatriculation, la police et autres administrations.

eSignature sur Wacom PL-1600 au bureau d’immatriculation d’Erding en Allemagne

Flux de travail efficace au bureau d’immatriculation d’Erding grâce á l’écran interactif à stylet PL-1600 de Wacom

L’utilisateursignature-display-PL-1600-at-Erding-Registry-office

Le bureau d’immatriculation d’Erding est responsable du traitement des passeports à Erding, chef-lieu situé à environ 40 km au nord-est de Munich. Administrant une population d’environ 36 000 habitants, le bureau d’immatriculation a décidé de numériser ses flux de travail.
En savoir plus

Les autorités de Berlin créent une solution bureautique sans papier avec la STU-500

Demande de passeport sans papier à Berlin

Berlin-New York. Non, il ne s’agit pas d’un nouvel itinéraire de vol, mais plutôt de la distance qui pourrait être parcourue si toutes les feuilles de papier qui seront économisées au cours des dix prochaines années par l’administration régionale des services aux citoyens et des affaires réglementaires de Berlin (Landesamt für Bürger- und Ordnungsangelegenheiten) du fait de l’utilisation de la tablette de signature STU-500 de Wacom, étaient disposées les unes à la suite des autres. Manuela Sandhop, cheffe de projet de cette administration pour l’introduction de la nouvelle carte d’identité allemande, explique le contexte de cette initiative sans papier : « L’introduction de la nouvelle carte d’identité a conduit à une augmentation considérable du volume de papier à traiter. En savoir plus